CA BOUGE CHEZ LES C, CA VA CHAUFFER !!!

samedi 13 décembre 2008
popularité : 99%

D’un raz le bol général, est né à Washington un mouvement solidaire d’agents de catégorie C, qui fort d’un site internet expose des revendications claires ou chacun peut s’exprimer démocratiquement via un forum. Ce site enregistre une augmentation d’adhésions constante qui pour avoir commencé aux États-Unis s’étend maintenant au monde entier.

Leurs revendications s’articulent autour de trois points précis :

Amélioration des conditions de travail, salariales et pérennisation des emplois.

Le raz le bol des agents ne date pas d’hier mais la goutte qui a fait débordé le vase date à peu près de fin octobre lorsque d’un premier arrêté du 30 octobre modifié le 07 novembre 2008 l’administration a sorti de son chapeau une modification considérable des indemnités de résidence des Ambassadeurs. On peut y voir 52% d’augmentation pour l’ambassadeur de France à Washington, 22% pour celui d’Afrique du Sud, 21,49% pour la Belgique ou 22,65% pour la Chine et la liste est encore bien longue. Curieusement, non seulement cette revalorisation n’est valable que pour les ambassadeurs dont on sait que les fins de mois sont déjà difficiles à boucler mais, de plus, et à titre d’exemple les agents de toutes les autres grilles en poste à Washington ont vu en 1 an leurs indemnités baisser de 6,49%.

Dans un contexte ou la RGPP annonce 716 suppressions d’emplois en trois ans, ou l’euro, en forte baisse, paupérise un peu plus les agents, ou pour faire court ; à contrario des promesses présidentielles ; aux Affaires Etrangères on travaille toujours plus pour toujours moins, à force de tirer sur la corde et elle va bien finir par casser.

Plusieurs frondes, de toutes évidences, politiquement dirigées, sont soudainement apparues. Dans le figaro tout d’abord, ou les commentaires laissent croire que nous sommes à la fois des nantis et des fainéants. Vient ensuite un Superbe courrier de Madame la Directrice des Ressources Humaines ou ont lit en toutes lettres, nous nous aimons, marchons main dans la main etc… De là, les commentaires des agents sont simples et claires « mais qu’on cesse enfin de nous prendre pour des cons » et « que l’on commence enfin à nous respecter »

Que les Affaires Étrangères le sachent et le comprennent tout de suite : Pour l’instant chez les C ça bouge mais si ce mouvement exponentiel n’est pas écouté et s’il n’obtient pas gain de cause, ça va chauffer !

Pour sa part, le SUPMAE-FSU répète à longueur de CTPM qu’il y a un problème sur les IR et qu’il faut des augmentations. Les agents de Washington avaient d’ailleurs contacté la FSU-MAE sur leurs problèmes d’IR comme les autres syndicats.
Le SUPMAE-FSU rejette le processus RGPP qui ne vise qu’à faire des économies sur le dos des agents, qu’à diminuer le nombre d’emplois publics et à externaliser des services.

Suivant les personnels en colère, le SUPMAE-FSU interpelle le Ministre pour qu’il apporte une réponse à leurs revendications. Il s’y emploiera lors de la prochaine réunion du CTPM des 16 et 17 décembre.

SUPMAE-FSU